Antxoka space

Quelques textes, quelques poèmes, quelques pensées...

20 septembre 2017

Méandres

Dans les méandres des alcôves

Celui qui parle n’est pas prudent

Les silences tristes frêles et mauves

N’ont que souvenirs comme présent

 

Où mes passions indescriptibles ?

Où mon monde simple comme noir ou blanc

Mes certitudes jeunes et fragiles

Volent en éclat étourdissant

 

L’aurore était temps suspendu

Le crépuscule  odieux et lourd

Chaque journée dans l’inconnu

Est l’espoir d’un nouveau jour

 

Où  nous croiserons nos regards

Avec des ambitions nouvelles

Où nos amours de quai de gare

Se changeront en Immortelles

 

Dans les méandres de l’alcôve

L’ivresse laisse sa place au temps

Le temps qu’il faut pour que le mauve

Remplace le noir, mais le blanc.

 

Posté par Antxoka à 23:28 - Poèsie - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires

Poster un commentaire